Vous êtes ici : Accueil » Référencement / SEO » Le marché de la rencontre : étude de cas SEO / Affiliation

Le marché de la rencontre : étude de cas SEO / Affiliation

29 janvier 2014 Référencement / SEO Aucun Commentaire 5 389 vues

logo secockpitTout d’abord merci Flo, de m’inviter sur ton blog et bien le bonjour à tes lecteurs. Je vous propose une étude cas seo / affiliation sur le marché de la rencontre.

Nous allons voir ensemble tout au lin de cet article, chacune des étapes en détails, de la réservation du nom de domaine à la monétisation du site de rencontre.

Vous allez tout savoir !

Ici Simon de GreenTomatoMedia agence SEO spécialisée dans le linkbuilding et l’édition de sites web sur différentes thématiques (finance, séduction, voyages, santé, igaming…). Je vais présenter ici en exclusivité une étude de cas d’un de nos sites dans le secteur de la séduction, qui marche plutôt bien, et je vais vous expliquer ma démarche depuis la création.

Cela me permettra aussi de vous introduire à un excellent outil SEO développé par une boite suisse dont nous gérons le lancement sur le marché français.

Première étape : réserver son domaine et son hébergement

Allez faire un tour sur http://www.alert-domain.com pour connaitre les extensions dispo, puis direction InternetBS qui est le moins cher des registrars et qui propose en plus la possibilité de caché son whois gratuitement. OVH est aussi bien placé au niveau tarif de domaine. Dynadot, Bellnames et Godaddy sont aussi des options envisageables.

Niveau hébergement, nous avons démarré sur un mutualisé (planethoster) puis upgradé sur un VPS. N’étant pas un techno dans l’âme je prends toujours des hébergements avec CPanel et Softaculous qui permet de monter un wordpress en 5 minutes chrono.

Deuxième étape : Cibler ses mots clés

C’est là que l’outil SEO intervient. Tout peut être fait à la main via google suggest (ou ubbersuggest) les requêtes similaires en bas des SERPs, et le keyword planner d’adwords. Cependant cela prend énormément de temps d’analyser les bons mots clés. En quelques clics SECockpit permet de trouver les mots clés profitables (je vous invite à lire mon article 5 niches qui rapportent un max de blé) pour vous donner une meilleure idée de la puissance du tool pour générer des mots clés et trouver les plus profitables, c-a-d ceux sur lesquels l’effort pour ranker sera faible, et la profitabilité élevé.

Pour le site commentdraguerunefille.info nous sommes partis sur un EMD (exact match domain) d’une requête au volume décent (12 000 exact mensuel et un de mot-clés paquet de longue traine). Le .info était dispo, et petit plus, le domaine bénéficiait d’une ancienneté (réserver en 2009 pour la première fois). On a donc utilisé SEcockpit pour générer tous les mots clés autour de la séduction.

Ce tool nous à permis de voir que :

On voit que la concurrence sur «comment draguer une fille» est élevés et le CPC faible, cependant de nombreux EMDs sont dispo sur des mots-clés avec des CPC corrects. Notamment sur «cite de rencontre» … Sans commentaire…

En classant par valeur de niche on trouve le mot-clé «belle fille» qui présente un bon volume.

En regardant de plus prêt on voit les stats SEO des sites en page 1.

En classant par CPC on trouve les requêtes avec le plus fort potentiel de monétisation, et en appliquant le filtre pour avoir des volumes mensuels > 1000, on trouve des mots clés intéressants !

En jouant avec les différentes sources du moteur secockpit (recherches similaires, Google suggest et google keyword planner) et en zoomant sur différents mots-clés on arrive à générer des centaines de mots clés à potentiel (volume > 1000 et CPC >1$ par exemple). Parfait pour envoyer des centaines de titres à ses rédacteurs en stage ou offshore :).

On notera tout de même que les requêtes sexualités ont des volumes de fou (cunnilingus, sodomie, cougar …) et une très bonne longue traine et qu’il sera d’autant plus facile de s’y positionner avec un filtre propre sur lequel google n’applique pas le filtre algorithmique «site adulte».

Troisième étape : Ecrire ou faire écrire du contenu et programmer la publication

Pour le contenu, c’est Cynthia qui a démarré les premiers articles autour de nos premiers mots-clés. Puis un de nos rédacteurs du Bénin a pris la relève pour augmenter la cadence de publication de contenu. Lorsque l’on est éditeur de site web, on se rend vite compte que la tâche de création de contenu est extrêmement chronophage, surtout si l’on compte le nombre d’article «offsite» qu’il faut poster pour avoir du joli lien contextuel qui pointe vers notre site (homepage et page interne). Aujourd’hui nous sommes sur le point de franchir la barre des 2 000 visiteurs/jour et des 1000€/mois et avons décidé d’augmenter la qualité du contenu. L’idée derrière étant de mieux fidéliser nos lecteurs pour par la suite vendre notre propre produit qui sera ciblé sexualité car la majeure partie de notre trafic vient de requêtes un peu «hot».

Quatrième étape : Créer du lien

La partie du SEO la plus importante : le linkbuilding (ou netlinking). Celle qui va permettre au blogueur ou l’éditeur de site web de se positionner sur des requêtes qui vont lui permettre d’avoir un trafic organique croissant en se positionnant dans les SERPs. Nous avons démarré notre linking via la publication d’articles sur notre propre réseau de sites, complété par la suite par de la soumission à des annuaires de qualité. Le tout avec 2-3 spamco à gauche à droite en lisant quelques blogs SEO.

Pour ceux qui démarrent dans le SEO je vous conseille d’acheter l’excellente liste de Bertimus qui vous propose plus de 400 spots dont une bonne centaine qui valident rapidement. Pour le reste tout dépendra de vos moyens. L’achat de lien via des plateformes comme rocketlinks, teliad, linklift, ou bien en contact direct via le top blog d’ebuzzing est une option qui peut permettre d’acquérir des bons liens ciblés.
L’autre option est de partir sur la création d’un réseau de blog basé sur des noms de domaines à forte autorité. L’avantage de la seconde solution c’est qu’elle permet de booster de nombreux site, mais elle est plus coûteuse au démarrage.
Voici nos stats sur l’année 2013

Cinquième étape : Monétiser

Pour CDUF nous avons décidé de monétiser le site via l’affiliation :

  • Bluesteel qui est la plateforme de vente d’ebook à 50% créée par Boris Schrenzel (CPA environ 10€)
  • AvenueSeduction qui propose une excellente formation vidéo sur 6 mois (Revshare 15€/mois)
  • SéductionAcademy de Cornelius (CPA vente de produit – 50€)
  • Meetic via tradedoubler (6€ le lead)
  • Autres sites de rencontre (CPA 65€ via meetaffiliate)

Le programme de 2014 niveau monétisation va être le lancement de notre propre produit que nous lancerons via le blog, la newsletter et une plateforme d’affiliation dédiée.

Sixième étape : Tester et optimiser

Connaitre son trafic et ses lecteurs est primordial pour créer un site profitable. Les 4P du marketing s’applique aussi sur le marché du web. Le bon Produit, au bon Prix à la bonne Place avec la bonne Promo.

  • Produit : quel nom, quel format (pdf ? vidéo ? forum privé ou payant ? coaching ? séminaire ?)
  • Prix : 5€ ? 10€ ? 100€ ou 1 000€ ? ou plutôt 17€ barré réduit à 7 € ?
  • Place : Ou le CTR est il le plus élevé ? Quel est le meilleur CTA (call to action) ?
  • Promotion : Quel est le taux de transformation de ma page de vente ? Est-il plus profitable d’investir dans du SEO ? de l’achat de traf Adwords ? Facebook Ads ?

Bref il faut tester un maximum. De notre coté ont utilise HybridConnect qui permet de customiser son formulaire opt-in et de faire du A/B testing, le plugin sélectionne automatiquement la version avec le meilleur taux d’inscrit.

Nous utilisons aussi le plugin WPSharely qui permet de bloquer un contenu en échange d’un tweet +1 ou partage pour débloquer le contenu. Ce plugin peut potentiellement être extrêmement viral et nous ne l’utilisons pas assez encore à mon goût.

Septième étape : Encaisser et… Réinvestir

Pour avoir fait mes premiers débuts d’entrepreneur web à consommer les fruits de mes sites, j’ai compris par expérience à quel point il est primordial de réinvestir ses gains pour croître. Sans réinvestissement, pas de croissance, sans croissance plus de profit. Il est donc très important de s’assurer d’être payé et de réinvestir 100% si l’on peut de ses gains, dans du nouveau contenu et du nouveau lien pour attaquer de nouvelles requêtes, créer un produit, recruter un nouveau rédacteur, un nouveau linkbuilder ou autre.

Huitème étape : se former et s’améliorer

Pour cela rien ne vaut la lecture de blog (francophone ET anglophone), de forums publics voir privés, de l’écoute de podcasts ici par exemple :) ou chez SourceWave, Viperchill et smartpassiveincome, de webinaires payants ou gratuits… Au passage je ferai mon premier webinaire dans quelques jours, le 6 février pour être exact, alors n’hésitez pas à vous inscrire pour être prévenu et gagner une des 10 licences offertes c’est gratuit et ca va être intéressant promis :).

Et si vous avez un blog, un forum de webmaster ou une communauté de web-entrepreneur et que vous souhaitez monétiser votre audience avec un programme d’affiliation qui propose du revshare à vie à 30% sur des tools SEO ultra-puissant vous pouvez vous inscrire en tant qu’affilié ici. Petite annonce en exclu, swissmademarketing lancera très bientôt un tool qui révèlera le «not provided» de google, ainsi que tout les mots clés des sites concurrents avec un trafic estimé encore plus précis que SEMRush car il combine aussi SearchMetrics (le tool des grosses agences web à plus de 1000€/mois)… Rien que ça ! Et là pour le coup sur le lancement ca va être carnage total et les affiliés vont se gaver. Donc si tu veux te gaver inscris-toi maintenant ca prend 2 minutes

Articles dans le même style :

http://www.tranches-de-marketing.com/2014/01/27/recherche-mots-cles-secockpit/


Vous avez aimé ? Partagez !


Commenter cet article :
Leave a Reply






Anti-Spam Question:

Nous suivre
Rechercher dans le site
S'abonner a la newsletter
Retrouvez-nous sur facebook