Vous êtes ici : Accueil » Référencement / SEO » Google Sandbox – Mythe ou Réalité ?

Google Sandbox – Mythe ou Réalité ?

31 décembre 2010 Référencement / SEO 9 Commentaires 5 510 vues

google sandbox

La Google Sandbox, un mythe ou une réalité ? Et bien après réflexion c’est une réalité… J’en ai eu la malheureuse expérience avec un de mes blogs. Je vais vous raconter dans cet article comment cela est arrivé et les ravages que cela a causé.

La fréquentation du blog en question est passée en quelques heures de 500 à moins de 50 visiteurs/jour, un véritable désastre ! Mais que faire me direz-vous ? Pas grand chose malheureusement à part attendre que Google vous acquitte !

Retour sur expérience…

Qu’est ce que la sandbox de Google ?

Le sandbox est à Google ce que le cachot est au château du moyen-âge. Ni plus, ni moins qu’une mise en quarantaine, à l’isolement…

Vous perdez rapidement de nombreuses places sur les requêtes maitresses. Tellement de places, qu’il arrive que vous passiez tout bonnement de la 1ere page à la dixième en moins de temps qu’il faut pour le dire.

Voilà le résultat en chiffre (cliquez sur les images pour agrandir) :

  • Le nombre de visiteur :

  • Le nombre de requêtes de recherche sur Google :

Imaginez maintenant que ce triste événement arrive à une entreprise qui vie en grande partie de son site internet, elle peut d’ors et déjà déposer le bilan.

Les seules visites qui apparaissent sur ce graphique sont dues à des sites tiers. Autant dire que cela ne représente pas grand chose ! La sandbox est comparable à un véritable tsunami…

Combien de temps cela peut durer ?

De plusieurs jours à plusieurs semaines ou mois, personne ne le sait réellement. Dans tous les cas, vous le saurez lorsque vous sortirez de la sandbox !

Que faire pour sortir de la sandbox ?

Les seuls conseils à donner est de continuer à alimenter son site web (tranquillement) et à le référencer (créer des backlinks). Un peu comme s’il ne s’était rien passé. Et, surtout être patient et attendre que le vent tourne.

Apparemment, à la sortie de la sandbox, votre site web sera mieux référencé qu’auparavant, la confiance reviendrait de plus belle… Etonnant !

Mais pourquoi moi ?

Le plus frustrant est de ne pas savoir ce que l’on a fait de mal pour être traité de la sorte. Au niveau de la communication, il ne faut rien attendre de Google, qui généralement ne dit absolument rien : ni pourquoi, ni comment et surtout ni quand cela va s’arrêter !

Connaissant les techniques à utiliser pour « tricher », je ne les ai pas utilisées (image sur 1 pixel, texte caché,…).

Ai je trop voulu sur-optimiser mes pages ? Ai-je effectué trop d’inscriptions dans les annuaires (trop de backlinks, trop vite) ?

Je ne le saurai malheureusement jamais.

Et un beau jour…

Quelle surprise de revoir apparaitre son site dans les résultat de notre cher Google ! Durant les premiers instants on ne croit pas à cette résurrection, puis en effectuant des tests de positionnement avec Positeo, on se rend compte qu’effectivement notre site est bien là, présent, mieux placé qu’auparavant d’ailleurs !

Nous sommes le 31 décembre 2010 et la résurrection de mon site vient d’avoir lieu. Quel soulagement après 2 semaines de mise en quarantaine !

Voilà le résultat en chiffre (cliquez sur l’image pour l’agrandir) :


Vous remarquerez une pente ascendante (cette fois ci) sur les derniers jours du graphique. Le mystère reste entier sur les raisons de cette mise en sandbox qui est à mon avis un simple rappel à l’ordre, une seconde chance en quelque sorte. J’ai effectué des modifications sur le site en question, mais lesquelles m’ont permis de sortir, nul moyen de le savoir.

Je connais très bien les ravages causés par ces mises en sandbox, des collègues n’ont tout simplement jamais revu leur site dans les résultats de Google suite à une mise en sandbox donc méfiance… Cela peut arriver à n’importe qui, n’importe quand.

Vous avez des doutes ?

Si vous avez des doutes, faites le test ici et vous saurez si votre site internet est présent dans la sandbox de Google.


Vous avez aimé ? Partagez !


Actuellement, il y a 9 commentaires sur cet article :
  1. Dylan dit :

    Et dire que je ne dépasse pas les 60 visiteurs tous les jours.

    Faut vraiment me donner des conseils lol

    • Elyes dit :

      @Dylan, le nombre de visites dépend largement de la thématique. Un grand nombre de visiteurs c’est bien mais sur une thématique qui ne rémunère pas, ça sert à rien.

      Prenons l’exemple de ton site. Je vois que tu parles de programmation et sur le côté je vois une pub concernant le Forex. Il n’y a aucun lien logique et ça serait beaucoup plus pertinent de mettre des publicités destinées aux développeurs par exemple…

  2. Florian dit :

    Cela dépend de la thématique du site et de pleins d’autres critères (ancienneté,…).

    Mais si tu veux des conseils, pas de soucis ! D’ailleurs, si jamais tu as des questions sur le référencement, le trafic web ou tout autre chose, n’hésite pas à venir les poser sur le forum ! Il y a quelques experts sur ce domaine en particulier.

    Au fait, ce ne sont pas les statistiques de ce blog mais d’un autre, sur une thématique complètement différente.

  3. shi dit :

    Google est vraiment très mystère, je suis sur la 1ère page, et je ne reçois que très peu de visiteur

  4. Masamune dit :

    Ça doit bien miner le moral, surtout pour un référenceur..

    Ça va pour toi cela n’aura duré que deux semaines ;).

    Existe-t’il des outils pour tester les éventuels risques de mise en sandbox ou pour conseiller des améliorations à faire pour ne pas s’y retrouver ?

  5. Florian dit :

    Oui c’est bien vrai !

    Apparemment, cela a juste été juste un avertissement…

    Voici un site où l’on en apprend beaucoup sur la sandbox : http://www.infowebmaster.fr/dossier/google-sandbox.php , je l’ai lu et cela m’a certainement permis de corriger des petites choses qui n’allaient pas…

  6. Pierre dit :

    La sandbox, c’est effectivement un peu le cachot du web ! Ceci dit, ce n’est pas une fatalité puisqu’il existe une technique pour s’en sortir.

    En premier lieu, il faut arrêter de créer des backlinks vers son site, puis effectuer une série de modifications sur son site.

    J’ai écrit un article sur le sujet : Comment sortir de la sandbox de Google, qui détaille les 14 étapes à mettre en oeuvre pour ce faire.

    Au niveau diagnostic, je pense que l’effet sandbox fait suite à une création de backlinks trop rapide, ou suspecte : par exemple, s’il n’y a que des backlinks avec la même ancre vers la homepage, ou si ces backlinks ne proviennent que d’un type de site (commentaires de blogs par exemple).

  7. Maximilien dit :

    C’est clair que c’est terrible d’être sandboxé par Google, rien de pire pour un référenceur ! Surtout quand on a rien fait pour que cela arrive !!

  8. Sira dit :

    Merci nous faire partager ces expériences pour nous aider à comprendre les astuces du référencement. C’est très utile!

Commenter cet article :
Leave a Reply






Anti-Spam Question:

Nous suivre
Rechercher dans le site
S'abonner a la newsletter
Retrouvez-nous sur facebook