Vous êtes ici : Accueil » Référencement / SEO » Comment rédiger le communiqué de presse parfait ?

Comment rédiger le communiqué de presse parfait ?

11 avril 2011 Référencement / SEO 20 Commentaires 33 794 vues

Comment rédiger le communiqué de presse parfait ? Vous vous êtes certainement déjà posé la question à un moment donné dans une optique d’optimisation du référencement de votre site internet.

La publication de communiqués de presse étant devenu une méthode indispensable pour référencer son site internet, nous allons tenter de répondre à cette question qui je le suis persuadé interesse beaucoup de monde…

A vos claviers !

Je parlerais dans cet article uniquement de la rédaction d’un communiqué de presse pour le SEO et non pas pour le journalisme (à ne pas confondre). Un référenceur ne prétendant pas être journaliste ! Chacun son métier.

Tout d’abord, je vous invite à lire mon précédent article sur la question : pourquoi faut-il publier des communiqués de presse ? En effet, je ne reviendrais pas sur les différents points abordés dans cet article.

Un minimum de pré-requis est nécessaire, le plus important d’entres-eux est certainement de SAVOIR ECRIRE ! La rédaction web est devenue très importante depuis quelques années. Il ne s’agit pas ici de savoir écrire en vers (ou quoi que ce soit dans le genre) mais plutôt de savoir écrire quelques phrases dans un contenu un minimum structuré en évitant de faire trop de fautes d’orthographe. Croyez-moi cette tache est plus difficile qu’elle n’y parait !

Nous allons aborder pour commencer la méthode « idéale » à utiliser lorsque l’on veut publier un communiqué de presse sur Internet, puis, nous aborderons les techniques plus poussées dans le but d’écrire le communiqué « parfait » (celui qui fera toute la différence!).

Communiqué de presse, le mode d’emploi !

La méthode que je propose ci-dessous est valable pour la publication d’un communiqué de presse dans une optique SEO.

  1. Choisir un site internet de publication d’article de presse gratuit de préférence (pour cela il existe une liste particulièrement intéressante pour trouver les meilleurs communiqués de presse, c’est par ici). Si vous ne faites pas confiance aux listes alors voici ma méthode pour savoir si le site où l’on va publier notre communiqué est valable ou non, vérifier : le pagerank (le plus élevé possible, sachant qu’il est MAJ tous les 36 du mois), le nombre de backlinks (le plus élevé possible également), la qualité du graphisme (c’est un signe!), l’ancienneté, sa réputation sur le net, emploi du dofollow, le nombre d’articles déjà publiés…
  2. Lire les règles de soumission (et veillez à les respecter à la lettre!)
  3. Rédiger l’article de presse
  4. Placer des liens vers votre site internet (veillez à respecter le maximum demandé)
  5. Soumettre au site en question
  6. Patienter quelques heures (ou jours) en attendant sa publication
  7. Créer des liens vers celui-ci (à partir de : votre site, diggs like, flux, etc…)
  8. Diffuser, retweeter l’article sur les réseaux sociaux

Les techniques de rédaction d’un communiqué de presse

Afin de rédiger un communiqué de presse le plus « efficace » possible, que ce soit en terme de génération de trafic que pour le référencement naturel (seo), il vous faudra suivre quelques règles essentielles :

  • Rédiger un contenu d’un minimum de 200 mots non dupliqué (200 mots étant le minimum pour que la page ai du poids dans les moteurs de recherche)
  • Soigner le titre de l’article (je vous invite à lire : comment optimiser la balise title pour améliorer votre référencement ?)
  • Rédiger une accroche percutante (les 2 premières lignes du communiqué)
  • Utiliser la technique des 5 W (who (qui), what (quoi), when (quand), where (où), why (pourquoi) et, parfois, how (comment)) ou QQOQCP (qui, quoi, où, quand, comment, pourquoi)
  • Utiliser les balises titre (title) qui sont mises à votre disposition (à partir du h2, le h1 étant déjà utilisé dans le titre du communiqué) qui vous permettront de structurer votre contenu. Cela facilitera la lecture par l’internaute et également par les robots des moteurs de recherche…
  • Placer en gras les mots clés ou expressions clés important(e)s
  • Limiter l’insertion des liens à un ratio de 1/100 mots
  • Mettre en gras les ancres des liens pour augmenter le poids (jus de PR)
  • Varier les outils de publication de communiqués (ne publiez pas tous vos articles dans le même site)
  • Varier les ancres de lien autant que possible !
  • Créer des liens vers votre communiqué en utilisant les diggs like ou les flux

Si vous respectez « à la lettre » ces différentes recommandations, vous verrez très rapidement les bénéfices arriver… Pour toute autre question, laissez un commentaire ou venez nous rendre visite sur le forum.

Et à bientôt sur l’outil de publication d’article de presse de Web Me I’m Famous !


Vous avez aimé ? Partagez !


Actuellement, il y a 20 commentaires sur cet article :
  1. Communiqueo dit :

    Très bien résumé et bien vu d’avoir souligné le fait qu’il faut donner plus de « poids » à ces CPs en utilisant les digg-like notamment …

    J’aurais juste rajouté dans le choix de sa plate-forme de publication d’articles qu’il faut vérifier que le site ne publie pas de duplicate content car même si après tu indiques qu’un communiqué parfait doit être non dupliqué, si le site publie du DC, ton CP même unique en pâtira et donc très certainement que le linkjuice transmis sera moindre.

    Et bravo et bonne continuation pour ton blog !

  2. Florian dit :

    Oui effectivement, il fallait souligner l’intérêt évident de créer des liens vers ses communiqués de presse car c’est une pratique encore peu répandue… L’intérêt étant d’apporter un maximum de jus de PR à son communiqué et par effet « boule de neige » à notre site internet (à optimiser) !

    Très bonne remarque pour le fait de vérifier que le site de communiqués de presse ne publie pas de DC (plagiat), malheureusement plutôt difficile à détecter du premier coup d’oeil… En parlant de cela, un grand MERCI à l’équipe du labo d’Atypicom pour leurs différentes listes très pratiques (top 25) pour connaitre les différents outils valables et ceux qui le sont un peu moins (duplicate content trop présent,…).

    Et, merci à toi pour la validation des communiqués d’aujourd’hui ! 😉

  3. Daniel Roch dit :

    Le point 7 et 8 de rediffusion d’un communiqués sont ceux qui pour moi font la différence.

    Étant donné que Google ne parvient pas toujours à faire la différence entre une bouillie de mots et un texte bien écrit, c’est les liens qui auront de l’impact.

    Je ne dénigre pas que le contenu doit être unique et qualitatif comme expliqué dans l’article, mais la rediffusion fera toute la différence aux yeux des moteurs de recherche, surtout sur des requêtes ciblées et concurrentielles…

  4. Florian dit :

    @Daniel Roch : Je suis entièrement d’accord avec toi ! D’ailleurs, j’ai placé ses points (sept & huit) en dernier, j’aurais du les mettre en premier…

    Et, bon anniversaire !! 😉

    Continue ainsi… SeoMix est un must have dans le domaine ! :)

  5. Communiqueo dit :

    Je pense pas que ce soit plus long que de checker le nombre de BL pointant vers le site, le nombre de pages indéxées … grâce à des outils comme http://www.copyscape.com/ (si les CPs dont on vérifie le DC sont déjà indéxés) ou d’autres où il suffit de copier coller le contenu d’un CP et de voir les résultats comme http://duplicate-content.infinisearch.fr/

    Ps : j’ai répondu à ton mail :)

  6. Florian dit :

    @Communiqueo : Quand j’arrive sur un site de CP, pour ma part j’utilise SEO QUAKE pour checker en 1 seconde toutes ces informations et m’apercevoir de la qualité ou non du site en question.

    Par contre, le DC prend plus de temps sachant que l’on doit copier les articles un à un dans POSITEO (par exemple) pour s’assurer du contrôle de DC de l’administrateur… J’ai découvert il n’y a pas si longtemps le programme UNCOVER, qui gère le contrôle du DC à la chaine sur tout le site (je suis encore en phase de test de cet outil). Si quelqu’un l’utilise, qu’il se fasse connaitre ! 😉

    Je dois reconnaitre que pour un utilisateur lambda qui arrive sur un outil de publication de communiqué de presse, dur de savoir s’il est valable ou non ! :/

    Voilà pourquoi le labo d’atypicom est là ! 😉 « Zorro est arrivééé » !

  7. Florian dit :

    J’en profite pour faire une annonce. Comme vous le savez, le blog Web Me I’m Famous est en Dofollow depuis quelques semaines maintenant.

    Grâce à COMMENT LUV notamment. Ce plugin vous permet de placer un BL vers la page de votre choix (exemple dans ce commentaire vers le classement Wikio du mois d’avril 2011).

    Aujourd’hui, il y a eu une petite nouveauté dans le script. Il n’y a plus de lien sur le pseudo ! Vous allez me dire, et pourquoi ?? Tout simplement car ce lien était jusqu’à présent en NOFOLLOW (comme d’origine dans le CMS de WordPress) diluant automatiquement le jus de PR présent dans les articles. J’ai donc enlevé ce lien « inutile » pour vous permettre de renvoyer l’intégralité du jus de PR dans le lien que vous avez choisi…

    Cela me permettra également de voir apparaitre vos « jolis prénoms » dans le champ pseudo plutôt que des « rachat de crédit » et compagnie !

  8. Communiqueo dit :

    J’utilise aussi Seoquake : très utile c’est vrai mais comme tu le dis un utilisateur lambda n’a pas Seoquake d’installé (et n’utilises d’ailleurs même pas Firefox ^^) donc s’il doit faire ces vérifs « à la main » il peut rajouter la vérif du DC ^^

    Et pour Uncover, j’ai testé ça dès que je l’ai découvert grâce au blog de florian karmen et je dois t’avouer que j’ai été bluffé : j’ai fait quelques tests et j’ai trouvé le script très puissant.

    Je l’ai donc utilisé sur Communiqueo pour checker le DC et je me suis rendu compte que la plupart des CPs que je publiais étaient en DC (j’ai donc du tout re-vérifier avec un autre outil et j’ai bien évidemment abandonné l’outil …)

    Je trouve qu’il laisse passé beaucoup trop de duplicate content … mais je ne suis pas allé plus loin donc n’hésites pas à faire part de ton retour :)

    Ps : je viens de voir ton dernier commentaire du coup je me suis permis de mettre un petit BL vu que les autres ont été supprimés ^^

  9. Florian dit :

    @Communiqueo : J’essayerais de rédiger un petit test de ce logiciel (si je trouve du temps pour le faire!).

    Au fait, une petite astuce pour tes prochains commentaires sur Web Me I’m Famous, change le lien de CommentLuv’ à chaque fois que tu publie un nouveau com’ sur une même page.

    Comment ? Après avoir coché la case du plugin tu peux changer la cible du lien grâce à un second clic sur la petite flèche qui pointe vers le bas. 😉 (tu remarqueras que je fais cela à chaque fois dans les coms’)

    Car la tu renvoie du jus de PR uniquement vers « Stella Maris lance son jeu concours! » x fois ! Inutile donc…

    Allez hop je suis un roi aujourd’hui, je te cale Communiqueo en dofollow ! :)

    D’ailleurs comme certains blogueurs le disent bien souvent (café référencement par exemple, je suis d’accord avec lui en partie) : « je préférerai donner du jus de PR à certains commentateurs qui le méritent plutôt qu’à tous les commentateurs ! Car au bout d’une dizaine de com’ sur un article, le jus qui en sort n’est que…illusion… :/

  10. Mis à part l’utilisation de « parfait » dans le titre qui est, à mon sens, trompeur (le cp n’est pas l’outil de référencement parfait), la récapitulation de ce genre de conseils est importante !

    Merci.

  11. Effectivement je suis d’accord avec les commentaires, l’une des différences (et un point important de cet article) est qu’il faut donner une existence sociale et une visibilité web à ces articles, même si ils ne sont pas chez nous (on site). Valoriser une page d’un autre site, qui nous est dédiée, avec des liens que l’on a choisi, c’est faire du référencement pour le site en question, mais aussi pour soi ! Bonne liste récap’.

  12. Hervé dit :

    Salut Florian

    Je suis assez d’accord avec toi sur l’ensemble de tes critères hormis le PR et l’ancienneté.

    Un site peut être jeune avec un PR faible et pour autant être intéressant.

  13. Florian dit :

    @CWM Consulting : Disons que les communiqués de presse s’approchent du lien « parfait » (mais qu’est ce qu’un lien parfait ? On est en droit de se poser la question, en effet…).

    @Geoffroy de RSE pro : Oui « essayer » car ce n’est pas encore entré dans les moeurs…

    @Hervé : Ok pour le PR, j’en suis bien conscient ! Il n’y a qu’à prendre l’exemple de l’outil presse de Web Me I’m Famous, dont le PR est faible mais pourtant véritablement efficace (enfin je pense!lol!).

    Pour l’ancienneté et le PR, mieux vaut tout de même que le PR du site en question soit élevé et le site ancien, mieux vue par Google, enfin normalement, peut être, ou pas…

    Le référencement n’est pas une science exacte ! 😉 Et les référenceurs tentent juste de décrypter plus ou moins bien cette science… C’est pour cela qu’il convient de dire que tout ce que l’on peut lire ou entendre sur le référencement n’est qu’une partie de la vérité (à prendre et manipuler avec précaution).

  14. Je n’ai qu’un seul mot à dire : BRAVO !
    L’article est très instructif et explique les choses d’une manière limpide, un débutant comprendrait tout à coup sur.
    Dès la mise en place de mon nouveau service sur mon site, je n’hésiterais pas a reprendre votre article et le mentionner, car il le mérite amplement.

    PS : la technique « 5W » est très intéressante, je n’en avait pas connaissance auparavant…

  15. Florian dit :

    @Blog référencement : (j’aurais préféré ton prénom à la place de « blog référencement » mais ce sera pour la prochaine fois!lol!)

    Merci pour ton commentaire et merci à tous d’ailleurs car vous avez été nombreux à commenter aujourd’hui.

    La méthode des 5 W est particulièrement intéressante ! Car si on l’applique correctement, le contenu du communiqué prend automatiquement du sens et devient plus intéressant à lire.

    Et au moins, nous sommes sûr et certain de ne rien oublier dans notre énonciation.

    • Pierre-Henri dit :

      @Florian : Oups ! Excuse-moi, je n’avais même pas vu… J’ai valider trop vite le formulaire. Tu peux le changer sans soucis par celui de ce commentaire :)

      J’ai également oublier de préciser que j’étais on ne peux plus d’accord avec la question du contenu unique qui est abordé ici, je ne comprend toujours pas pourquoi certains dupliquent encore et encore…

  16. Florian dit :

    @Pierre-Henri : pas de problème, l’erreur est humaine ! 😉

    Le DC est une lutte de tous les instants, j’en sais quelque chose avec mon outil presse…

  17. zéphyr dit :

    Tout à fait d’accord, la publication de cp ne s’arrête pas au clic « soumettre ». Il y a un gros travail de référencement de l’article à prévoir pour espérer le voir ressortir quand il s’agit de thématiques concurrentielles.

  18. Très bon article, plutôt orienté SEO. Mon collègue vient de réaliser un article sur le sujet (mais plutôt orienté communication) http://www.inside-referencement.com/referencement-114-redaction-web—comment-construire-ses-communiques-presse-.html

    Moi qui suis Expert SEO je vois l’impact des CP diminuer au fil des années. D’où la nécessité d’avoir un travail supplémentaire post publication comme décrit dans votre article.

Commenter cet article :
Leave a Reply






Anti-Spam Question:

Nous suivre
Rechercher dans le site
S'abonner a la newsletter
Retrouvez-nous sur facebook